Le rock sudiste

La définition du rock sudiste est musicale et géographique. Au cours des années 70, certains groupes du sud des Etats-Unis entament un ambitieux et judicieux métissage du rock avec les musiques traditionnelles américaines (jazz, soul, blues, gospel, country, bluegrass, folk). Ce retour aux sources n’empêche pas le rock sudiste d’évoluer avec son temps. Bénéficiant des retombées du rock psychédélique et du blues-rock à sa naissance, il suit une progression globale vers le hard rock et se focalise généralement sur la guitare électrique et le chant. La réputation du rock sudiste est très liée à celle de ses deux groupes emblématiques (l’Allman Brothers Band et Lynyrd Skynyrd) ainsi qu’à la double tragédie qu’ils subissent (l’accident de moto de Duane Allman et le crash de l’avion skynyrdien).

Historique

Il convient de ne pas oublier qu’avant l’invasion des britanniques et l’éclosion du rock psychédélique, le mariage du blues et de la country a lieu dans le sud des Etats-Unis. La première vague d’artistes rockabilly (Elvis PresleyLittle RichardBo DiddleyJerry Lee Lewis…) émerge du sud rural (du petit label Sun Records de Memphis notamment). Ce n’est que plusieurs années après que le rock ‘n’ roll envahit les grandes villes comme Liverpool, Londres, San Francisco, Los Angeles ou encore New York. Ce retour du rock à son lieu de naissance est donc perçu comme légitime par nos fiers sudistes. Gregg Allmanne manque d’ailleurs pas de signaler que l’appellation rock sudiste n’est ni plus ni moins qu’un pléonasme.

1. Les Précurseurs

Les origines du rock sudiste proviennent principalement de trois axes musicaux des années 60 : les groupes à vocation traditionnaliste (Creedence Clearwater RevivalThe BandThe Nitty Gritty Dirt Band…), le blues-rock à guitare (CreamJimi Hendrix…) et la soul music (particulièrement la formation métissée des Booker T. & the MG’s). De ces trois influences sont tirés certains attributs du rock sudiste tels que les longs jams ponctués de soli et duels de guitares, les riffs, le groove et bien sur l’image du « bon vieux gars » un peu rustre de l’Amérique profonde. Une nouvelle guerre de sécession s’annonce…

2. Les Pionniers

L’Allman Brothers Band pose les bases du rock sudiste d’une façon qui ne sera jamais égalée en termes de subtilité et de métissage. Mené par la voix virile et sensuelle de Gregg Allman et les deux grands guitaristes Duane Allman et Dickey Betts, le groupe met en place à travers sa musique les principales caractéristiques sudistes perpétuées au cours des années 70. A travers ce vaste métissage fortement jazzy et arrangé façon blues-rock, l’Allman Brothers Band manifeste une incroyable facilité à mêler rock musclé et improvisations. Le décès tragique de Duane Allman après un accident de moto en 1971 n’entraine pas la fin du mouvement ni de son groupe mais s’avère déterminant dans l’évolution ultérieure du rock sudiste.

3. L’Explosion

Le début des années 70 est marqué par l’éclosion de nombreux groupes sudistes se réclamant tous plus ou moins de l’Allman Brothers Band. Capricorn Records s’affirme comme le label emblématique du genre, en signant le groupe des frères Allman, le Marshall Tucker Band, un de ses descendants majeurs, mais aussi l’Elvin Bishop Band et Wet Willie, une formation sudiste qui s’oriente davantage vers la soul. Le violoniste Charlie Daniels monte son groupe de rock sudiste à la même période. Sa musique, fortement teintée de country, obtient rapidement un grand succès, notamment grâce à l’hymne sudiste très corporatiste « The South’s Gonna Do It » dans lequel sont cités certains artistes majeurs du genre. Egalement très orientés country, les Ozarks Mountain Daredevils ne tardent pas à s’adoucir vers un soft rock comparable à celui des Eagles, une voie très empruntée par les groups de la première vague sudiste. Parallèlement, Black Oak Arkansas développe par son chanteur charismatique les aspects les plus virils du genre tandis que l’Atlanta Rhythm Section met en avant ses arrangements vocaux inspirés du gospel et des groupes pop des années 60.

Avec son premier album en 1973, Lynyrd Skynyrd bouleverse l’évolution du rock sudiste en incorporant à son hard rock une lourdeur digne du heavy metal tout en reniant quelque peu le métissage instauré par les pionniers. La formation de Ronnie VanZant se dote de trois guitaristes (le fameux « triple guitar attack ») et met l’accent sur le riff tout en décuplant le groove de ses rythmes boogie. De par son succès monumental, Lynyrd Skynyrd emmène logiquement dans son sillage une nouvelle vague de groupe sudistes tels que Blackfoot.38 SpecialThe OutlawsPoint Blank ou Molly Hatchet.

4. Les Affiliés

Certains artistes, plus ou moins rejetés de la catégorie selon les experts ou les humeurs, proposent néanmoins une musique qui présente les caractéristiques du rock sudiste. Les barbus texans de ZZ Top, les insaisissables californiens de Little Feat, les frères Winter (Edgar et Johnny), Captain Beyond ou encore Kansas jouent un rock qui mérite amplement le qualificatif de sudiste, du moins dans les années 70. Les Dixie Dregs et Sea Level explorent quant à eux les vastes contrées du jazz fusion à partir d’un rock authentiquement sudiste.

5. Le Déclin

Ronnie VanZant, le leader de Lynyrd Skynyrd décède en pleine gloire avec une partie de son groupe en 1977 lors d’un accident d’avion. Cette seconde tragédie du rock sudiste marque le début de son déclin. A présent orphelins, les groupes de la vague skynyrdienne se mondialisent et démocratisent leur musique vers un hard rock grand public. Certains s’adaptent plutôt bien aux années 80, comme Doc Holliday, ou ZZ Top qui incorpore le synthétiseur à sa musique, tandis que d’autres parviennent à conserver une authenticité américaine et à pérenniser leur succès aux Etats-Unis pendant quelques années (.38 Special et Blackfoot notamment). D’autres encore se réfugient dans un country-rock sage et discipliné (Ozark Mountain DaredevilsMarshall Tucker Band…). Le label Capricorn ne peut quant à lui éviter la banqueroute. La plupart des grands groupes originaux jouent toujours au 21ème siècle, mais à l’image des multiples reformations de l’Allman Brothers Band et Lynyrd Skynyrd, nous proposent davantage de sympathiques hommages nostalgiques qu’une réelle évolution du genre.

6. Les Héritiers

Le déclin du genre n’empêche l’influence sudiste de se répandre jusqu’à Seattle chez certains groupes grunge comme Pearl Jam, ou jusqu’en Australie où un certain Bon Scott en perpétue à sa manière certaines caractéristiques dans sa musique et son style vestimentaire (le « rebel flag »). Aux Etats-Unis, certains groupes issus du punk ou de la new wave en conservent aussi quelques éléments, comme les B-52’s ou R.E.M.. Ce que l’on peut appeler la nouvelle vague sudiste est incarnée successivement par les Georgia Satellites et Widespread Panic dans les années 80, par les Black Crowes durant l’ère post-grunge et enfin plus récemment par les Kings of Leon. Le metal sudiste se développe également depuis les années 80, popularisé par Pantera qui ouvre la voie à des groupes comme Corrosion of ConformityCrowbar ou encore Down.

Recommandations

  • Allman Brothers Band – Idlewild South (1971)
  • Little Feat – Dixie Chicken (1973)
  • ZZ Top – Tres Hombres (1973)
  • Lynyrd Skynyrd – Pronounced Leh-Nerd Skin-Nerd (1973)
  • Black Oak Arkansas – High on the Dog (1973)
  • The Ozark Mountain Daredevils – The Ozark Mountain Daredevils (1973)
  • Lynyrd Skynyrd – Second Helping (1974)
  • The Marshall Tucker Band – A New Life (1974)
  • Atlanta Rhythm Section – Third Annual Pipe Dream (1974)
  • Wet Willie – Keep on Smilin’ (1974)
  • The Charlie Daniels Band – Fire on the Mountain (1975)
  • The Outlaws – Outlaws (1975)
  • Blackfoot – No Reservations (1975)
  • .38 Special – .38 Special (1977)
  • The Dixie Dregs – Free Fall (1977)
  • Molly Hatchet – Molly Hatchet (1978)
  • Sea Level – Cats on the Coast (1978)
  • The Georgia Satellites – Georgia Satellites (1986)
  • The Black Crowes – The Southern Harmony and Musical Companion (1992)
  • Kings of Leon – Aha Shake Heartbreak (2004)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :